mon poème

Mon poème

Installer  sur un banc, une sucette en bouche.

Pensif appuyé contre le coussin.

L’esprit dans le vague et l’âme éclairée.

Je rêve de rage de mon destin odieux.

Les choses qu’on peut faire le jour même, on  ne peut pas les remettent au lendemain.

Un regard  agrafé sur les couleurs automnes.

 Regarder en l’air pour voir un arc-en ciel.

S’allonger  sur l’herbe  pour rêver.

S’asseoir contre un arbre pour écrire.

Regarder les nuages qui prennent des formes originales 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site